Information

Plantes humides (Hygrophyten)


Que sont les hygrophytes?


Au plantes humides ou aussi hygrophytes (Hygros grec = humide, phytos = plante) sont toutes des plantes spécialisées dans les biotopes des zones humides. Une caractéristique essentielle de ces biotopes est un surplus annuel d'eau. Il s'agit notamment d'écosystèmes tels que les plaines inondables, les prairies humides, les marécages, les landes et surtout les forêts tropicales humides, mais pas de lacs ou de mers (voir plantes aquatiques).
Les hygrophytes sont spécialement adaptés à leur habitat:
racine: généralement à racine plate. Surtout dans la forêt tropicale, l'humidité élevée et les précipitations élevées, aucun système racinaire profond n'est requis.
Sprossachse: le Leitgewebe (xylem) favorise un transport rapide de l'eau du bas vers le haut jusqu'aux feuilles.
Blдtter: feuilles grandes et nombreuses pour assurer une transpiration suffisante. La transpiration protège la plante contre le rayonnement solaire élevé. Dans le même temps, les larges ouvertures des feuilles assurent un taux élevé de photosynthèse, car le dioxyde de carbone est également absorbé par la stomie. Une fine cuticule facilite en outre l'évaporation. Contrairement aux plantes de sécheresse, les plantes humides peuvent permettre un haut degré d'évaporation. Vous n'avez qu'à vous protéger de la surchauffe, mais pas de la déshydratation car il y a suffisamment d'eau partout.
Les hygrophytes poussent ainsi dans des endroits très humides, sur une surface humide permanente et généralement avec une forte proportion d'ombre. Bien que les ajustements (appelés hygromorphies) contribuent à favoriser la transpiration, ils ne peuvent tolérer une déshydratation temporaire.