Informations

11.2A : Avantages et inconvénients de la reproduction sexuelle - Biologie


La diversité génétique de la reproduction sexuée, observée chez la plupart des eucaryotes, donnerait aux espèces de meilleures chances de survie.

Objectifs d'apprentissage

  • Décrire les avantages de la reproduction sexuée

Points clés

  • La variation que la reproduction sexuée crée parmi la progéniture est très importante pour la survie et la reproduction de la population.
  • Dans la reproduction sexuée, différentes mutations sont continuellement remaniées d'une génération à l'autre lorsque différents parents combinent leurs génomes uniques ; il en résulte une augmentation de la diversité génétique.
  • En moyenne, une population à reproduction sexuée laissera plus de descendants qu'une population à reproduction asexuée par ailleurs similaire.

Mots clés

  • reproduction sexuée: La reproduction sexuée est la création d'un nouvel organisme en combinant le matériel génétique de deux organismes. Il existe deux processus principaux au cours de la reproduction sexuée : la méiose, impliquant la réduction de moitié du nombre de chromosomes, et la fécondation, impliquant la fusion de deux gamètes et la restauration du nombre original de chromosomes.
  • reproduction asexuée: toute forme de reproduction n'impliquant ni méiose ni fusion de gamètes

Une introduction à la reproduction sexuelle

La reproduction sexuée était une innovation évolutive précoce après l'apparition des cellules eucaryotes. Au cours de la reproduction sexuée, le matériel génétique de deux individus est combiné pour produire une progéniture génétiquement diversifiée qui diffère de celle de ses parents. Le fait que la plupart des eucaryotes se reproduisent sexuellement est la preuve de son succès évolutif. Chez de nombreux animaux, c'est en fait le seul mode de reproduction. On pense que la diversité génétique de la progéniture produite sexuellement donne aux espèces une meilleure chance de survivre dans un environnement imprévisible ou changeant.

Les scientifiques reconnaissent certains inconvénients réels à la reproduction sexuée. En apparence, créer une progéniture qui sont des clones génétiques du parent semble être un meilleur système. Si l'organisme parent réussit à occuper un habitat, une progéniture avec les mêmes traits connaîtrait le même succès. Les espèces qui se reproduisent sexuellement doivent maintenir deux types d'individus différents, les mâles et les femelles, ce qui peut limiter la capacité de coloniser de nouveaux habitats car les deux sexes doivent être présents. Par conséquent, il y a un avantage évident pour un organisme qui peut produire une progéniture chaque fois que les circonstances sont favorables par un bourgeonnement asexué, une fragmentation ou des œufs asexués. Ces méthodes de reproduction asexuée ne nécessitent pas un autre organisme du sexe opposé. En effet, certains organismes qui mènent un mode de vie solitaire ont conservé la capacité de se reproduire de manière asexuée. De plus, dans les populations asexuées, chaque individu est capable de se reproduire. Dans les populations sexuées, les mâles ne produisent pas eux-mêmes la progéniture. En théorie, une population asexuée pourrait croître deux fois plus vite.

Néanmoins, les organismes multicellulaires qui dépendent exclusivement de la reproduction asexuée sont extrêmement rares. Pourquoi la sexualité (et la méiose) est-elle si courante ? C'est l'une des questions importantes sans réponse en biologie et a fait l'objet de nombreuses recherches à partir de la seconde moitié du XXe siècle. Il y a plusieurs explications possibles, dont l'une est que la variation que la reproduction sexuée crée parmi la progéniture est très importante pour la survie et la reproduction de la population. Ainsi, en moyenne, une population à reproduction sexuée laissera plus de descendants qu'une population à reproduction asexuée par ailleurs similaire. La seule source de variation chez les organismes asexués est la mutation. C'est la source ultime de variation dans les organismes sexuels, mais, en outre, ces différentes mutations sont continuellement remaniées d'une génération à l'autre lorsque différents parents combinent leurs génomes uniques et que les gènes sont mélangés en différentes combinaisons par le processus de méiose. La méiose est la division du contenu du noyau, divisant les chromosomes entre les gamètes.

Le processus de la méiose produit des cellules reproductrices uniques appelées gamètes, qui ont la moitié du nombre de chromosomes que la cellule mère. La fécondation, la fusion des gamètes haploïdes de deux individus, restaure l'état diploïde. Ainsi, les organismes à reproduction sexuée alternent entre les stades haploïdes et diploïdes. Cependant, les modes de production des cellules reproductrices et le moment entre la méiose et la fécondation varient considérablement. Il existe trois catégories principales de cycles de vie sexués : à dominance diploïde, démontrée par la plupart des animaux ; à dominance haploïde, démontrée par tous les champignons et certaines algues; et l'alternance des générations, démontrée par les plantes et certaines algues.

L'hypothèse de la reine rouge

Il n'est pas contesté que la reproduction sexuée offre des avantages évolutifs aux organismes qui utilisent ce mécanisme pour produire une progéniture. Mais pourquoi, même face à des conditions assez stables, la reproduction sexuée persiste-t-elle alors qu'elle est plus difficile et plus coûteuse pour les organismes individuels ? La variation est le résultat de la reproduction sexuée, mais pourquoi des variations continues sont-elles nécessaires ? Les réponses possibles à ces questions sont expliquées dans l'hypothèse de la reine rouge, proposée pour la première fois par Leigh Van Valen en 1973.

Toutes les espèces coévoluent avec d'autres organismes; par exemple, les prédateurs évoluent avec leurs proies et les parasites évoluent avec leurs hôtes. Chaque petit avantage obtenu par une variation favorable donne à une espèce un avantage sur ses concurrents proches, les prédateurs, les parasites ou même les proies. La seule méthode qui permettra à une espèce en co-évolution de conserver sa propre part des ressources est également d'améliorer continuellement sa condition physique. Lorsqu'une espèce gagne un avantage, cela augmente la sélection sur l'autre espèce ; ils doivent également développer un avantage ou ils seront dépassés. Aucune espèce ne progresse trop loin parce que la variation génétique parmi la descendance de la reproduction sexuée fournit à toutes les espèces un mécanisme pour s'améliorer rapidement. Les espèces qui ne peuvent pas suivre s'éteignent. Le slogan de la reine rouge était : « Il faut tout le temps que tu peux courir pour rester au même endroit. » Il s'agit d'une description appropriée de la co-évolution entre espèces concurrentes.


Les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée et asexuée

  • La reproduction est la production de nouveaux organismes. La reproduction est nécessaire pour assurer la continuité des espèces.
  • La reproduction asexuée produit une progéniture génétiquement identique d'un parent par mitose. Les descendants génétiquement identiques sont appelés clones.
  • La reproduction sexuée implique la fusion de deux gamètes pour former un zygote, produisant génétiquement différent descendance de deux parents. Les gamètes sont des cellules reproductrices spéciales produites par méiose.
  • Le processus par lequel le noyau du gamète mâle fusionne avec le noyau du gamète femelle pour former un zygote est appelé fécondation.

15 commentaires :

Salut,
Je voulais dire un énorme merci pour ce blog incroyable! Sans ce blog, je doute que j'aurais obtenu la double note AB que je viens d'obtenir. Merci pour les efforts déployés pour rendre ce blog si utile et bien expliqué. Si vous avez un compte paypal, faites-le moi savoir car je serais heureux de vous envoyer un petit don pour vous remercier.

Merci beaucoup! C'est une information parfaite pour aider avec les devoirs. Vous êtes formidable.

Merci beaucoup d'avoir créé ce blog !! Je l'ai trouvé tellement utile en faisant mes GCSE l'année dernière ! :)

Salut Louisa, merci pour ton gentil commentaire et tu es la bienvenue ! Je suis content que ça t'ai aidé !! J'espère que tu as les notes que tu voulais. :)

Hé merci pour votre blog, il est incroyable et la meilleure ressource d'apprentissage que j'ai rencontrée. Je pense que je te dois plus que je ne dois à personne. MERCI encore une fois.

Étant donné que l'inconvénient de la reproduction asexuée est moins de variation, l'édition de gènes peut être utile ici.

La plupart des espèces asexuées seront assommées de la nature, mais rarement des espèces sexuées.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée et asexuée

Quels sont les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée et asexuée

à notre époque, ces problèmes sont très aigus, je suis sûr que ce sujet ne peut pas être oublié, il est nécessaire de discuter et de parvenir à un point commun

Joli blog. Merci de partager avec nous. Ces informations étonnantes.

Merci d'avoir partagé vos meilleures pensées. J'ai vraiment eu envie de lire votre article. Si les gens veulent SMM Panel Services, ne manquez pas l'occasion de visiter notre site Web.
Panneau SMM pas cher
Panel de revendeurs SMM

Veuillez cocher une case indiquant votre réaction, et tout commentaire est apprécié. :)

Remarque : Ce blog ne sera plus mis à jour car j'ai terminé les IGCSE en 2012. Désolé ! :( Si vous souhaitez acheter des notes IB, veuillez me contacter. :)


Avantages et inconvénients de la reproduction sexuelle

Les processus de reproduction sont très importants pour produire de nouveaux organismes. L'un des types de processus de reproduction les plus complexes est la reproduction sexuée. Dans ce processus, les organismes doivent générer des cellules sexuelles appelées gamètes. Les gamètes doivent contenir la moitié des chromosomes qui constitueront le nouvel organisme. Cette reproduction sexuée a généralement lieu juste après l'accouplement des organismes mâles et femelles. Lorsque ces deux organismes s'accoupleront, ils finiront par acquérir un certain processus qui entraînera la formation de nouveaux organismes.

Connaissez-vous certains des avantages de cette reproduction sexuée ? Y a-t-il également des inconvénients que cela peut apporter à l'organisme avant et après avoir subi des processus de reproduction sexuée ?

Les avantages de la reproduction sexuelle

Voici quelques-unes des choses importantes que les organismes peuvent obtenir lors de la reproduction sexuée :

1. La reproduction sexuée est un processus qui implique des organismes de même nature et aboutit à la formation de gamètes.

2. Lorsque les gamètes fusionnent, ils peuvent complètement se mélanger et combiner tout le matériel génétique des deux organismes.

3. La combinaison des gènes aide les organismes à évoluer et à s'adapter de manière plus saine afin de produire un type d'espèce sain.

4. La combinaison des gènes assure qu'il y aurait moins de chance pour les organismes nouvellement formés d'acquérir des maladies et d'autres défauts pendant le processus de formation et de développement.

Les inconvénients de la reproduction sexuelle

Développer un organisme ne signifie pas nécessairement que les défauts et les irrégularités du processus ne sont pas évidents. Voici quelques-uns des inconvénients que l'organisme peut avoir lorsqu'il choisit de subir une reproduction sexuée :

1. Ce processus de reproduction sexuée ne sera évident que si les deux gamètes de deux organismes sont fusionnés. Lorsque les gamètes de l'organisme ne seront pas fusionnés, c'est une indication que la reproduction sexuée n'aura pas lieu.

2. Il n'y a qu'un nombre limité d'organismes capables de subir le processus de gestation et dont plus d'espèces ou d'organismes femelles.

3. Les organismes ne sont pas garantis que juste après le processus d'accouplement, ils produiront complètement de nouveaux organismes, car il n'y a aucune assurance que les deux gamètes des deux organismes fusionneront complètement pendant le processus d'accouplement.

4. La reproduction sexuée prend plus de temps qu'avant qu'ils ne soient capables de produire de nouveaux organismes, que l'on appelle la progéniture.

Comment la reproduction sexuelle aide et affecte la progéniture?

Comprendre et connaître les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée peut aider les gens à comprendre les avantages et les effets négatifs du processus. Il est très important que les gens soient capables de connaître les conséquences que la reproduction sexuée entraînerait afin de produire une progéniture saine et sûre. Il est très essentiel de connaître tous les détails du processus de reproduction sexuée afin d'éviter des défauts et des dommages dans la formation de la progéniture. Cela les aidera également à savoir à quoi s'attendre avant, pendant et après le processus et à prendre les précautions nécessaires pour assurer son succès.


20 avantages et inconvénients de la reproduction sexuelle

La reproduction sexuée est la méthode par laquelle les organismes vivants produisent une progéniture en combinant les informations génétiques de deux individus de sexes différents pour créer une nouvelle entité vivante. Ce processus dans la plupart des organismes supérieurs implique que le mâle produise un gamète qui se déplace pour se fusionner avec un gamète stationnaire plus gros produit par une femelle.

Chez l'homme, ce processus se produit lorsqu'un spermatozoïde féconde un ovule. Cela peut se produire par des moyens artificiels, mais cela se produit naturellement après une rencontre intime avec un homme et une femme.

Si la fécondation se produit avec ce couplage, alors un zygote unicellulaire se forme avec le matériel génétique des deux gamètes. La recombinaison génétique se produit alors de sorte que l'ADN des nouvelles cellules s'aligne les uns avec les autres pour échanger des informations. Deux autres cycles de division cellulaire se produisent pour produire de nouvelles cellules avec la moitié du nombre de chromosomes de chaque parent. Les cellules humaines contiennent 23 paires au cours de la reproduction sexuée régulière, ce qui se traduit par 46 chromosomes.

Malgré les nombreux avantages que représente la reproduction asexuée, la reproduction sexuée continue de dominer le monde végétal et animal. C'est l'une des énigmes importantes que les scientifiques examinent avec ce processus. Même avec cette incertitude, il y a plusieurs avantages et inconvénients à examiner.

Liste des avantages de la reproduction sexuelle

1. Il crée un organisme unique.
Parce qu'il y a deux parents impliqués dans le processus de reproduction sexuée, il y a plus de chances que l'évolution de l'espèce ait lieu. Les informations génétiques de chaque individu se combinent pour améliorer les bases de la progéniture, créant ainsi un moyen adaptatif de commencer à gérer les défis des nouveaux environnements. Ce processus permet aux animaux de commencer à changer de couleur de pelage, de mettre en valeur des traits spécifiques et d'autres avantages pouvant assurer la survie de l'espèce.

« J'ai réalisé que la nature avait inventé la reproduction comme mécanisme permettant à la vie d'aller de l'avant », a déclaré Louie Schwartzberg, « en tant que force vitale qui nous traverse et fait un lien dans l'évolution de la vie. »

2. Cette option réduit le risque de maladie génétique.
En cas de reproduction asexuée, la progéniture devient une copie directe du parent, à moins que des mutations ne se produisent pendant la reproduction cellulaire. Ce processus est la raison pour laquelle les scientifiques pensent qu'il s'agit d'une méthode supérieure à la reproduction sexuée, même si la nature préfère le contraire. Lorsqu'un seul parent est nécessaire pour maintenir l'espèce, la survie à long terme est presque garantie. Ce que vous trouverez avec cet avantage, c'est que le risque de propagation d'une maladie génétique est considérablement réduit, même si l'un des parents est porteur, car le processus de combinaison utilise les matériaux des deux contributeurs pour créer un nouvel organisme.

3. Il permet la diversité génétique.
Bien qu'il y ait des moments où des animaux complexes peuvent se reproduire de manière asexuée même s'ils préfèrent la reproduction sexuée, il n'est pas dans leur intérêt de le faire. La combinaison de deux dons de matériel génétique permet d'avoir un niveau plus élevé de diversité génétique, ce qui est nécessaire pour maintenir la population générale de toute espèce en bonne santé. Les moments où cela semble se produire spontanément sont lorsque les femelles sont isolées dans des environnements très stressants.

4. Ce processus réduit la menace de malformations congénitales.
Il existe une théorie selon laquelle une grossesse humaine en solo serait possible si les cellules souches d'une donneuse étaient amenées à devenir du sperme, qui pourrait ensuite être implanté pour former un zygote à partir de l'un de ses ovules. Le prix à payer serait un risque extrême de goulot d'étranglement génétique qu'une bombe à retardement se produirait pour la survie de l'espèce. Même des interactions limitées avec les mariages familiaux créent des problèmes physiques et des malformations congénitales qui ne se produisent pas aussi souvent en cas de diversité génétique.

Le prince Charles II d'Espagne était le dernier souverain Habsbourg de l'Empire. Parce que les familles royales d'Europe sont restées dans un groupe si soudé, un défaut appelé prognathisme s'est produit là où la mâchoire inférieure fait saillie. Le prince Charles en avait tellement souffert qu'il ne pouvait même pas manger correctement.

5. Il peut purger les mutations nocives des générations futures.
La reproduction sexuée est plus efficace dans son processus d'élimination des mutations nocives de la population générale. Bien qu'il y aura des descendants qui ne survivront pas à cause des malformations congénitales qu'ils rencontrent, c'est un avantage qui protège l'avenir de cette espèce. Même lorsque les deux parents sont porteurs d'une maladie ou d'un état spécifique, le taux de transfert est généralement de 50 %.

Même lorsqu'il y a un problème grave, comme le gène Gaucher dans la population juive ashkénaze, cette personne pourrait avoir une progéniture avec un partenaire qui n'est pas affecté par le problème. Ce résultat créerait des porteurs, qui pourraient ensuite être tempérés dans la génération suivante en s'accouplant avec une autre personne non affectée. Même si deux porteurs produisent une progéniture, le risque de maladie de Gaucher n'est que de 25 %.

6. La reproduction sexuée peut aider à sélectionner des mutations bénéfiques.
Les scientifiques pensent qu'il y a quatre mutations évolutives bénéfiques qui se produisent actuellement dans la race humaine. Les personnes qui ont le gène Apo-AIM ont des niveaux de risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral nettement inférieurs à ceux de la population générale. Une famille du Midwest américain a une mutation du gène LRP5 qui amplifie la densité osseuse pour que le système squelettique soit plus fort et plus dense que la moyenne.

Des chercheurs italiens ont découvert en 2001 que des groupes de population au Burkina Faso avaient une variante de l'hémoglobine qu'ils appelaient HbC qui permet à une personne avec deux copies d'avoir un risque 93% inférieur de développer le paludisme après avoir été infecté. Et puis, théoriquement, les femmes pourraient avoir un gène muté dans leurs récepteurs de couleur qui lui en donnerait quatre différents au lieu des trois standards.

7. Il travaille pour assurer la survie de l'espèce.
Les espèces qui utilisent la reproduction sexuée comme méthode de production de progéniture utilisent la perception hormonale comme moyen de localiser des spécimens physiques supérieurs pour l'accouplement. Les humains rencontrent également cet avantage. Vous êtes-vous déjà senti immédiatement attiré par quelqu'un même s'il s'agissait d'un étranger ? L'une des raisons de cette réaction est que votre corps avait instinctivement l'impression qu'il « clicait » bien avec cette autre personne.

Lorsque deux parents avec des traits supérieurs combinent du matériel génétique pour créer une progéniture, alors cet avantage fonctionne pour assurer la survie de l'espèce. Les meilleurs traits sont transmis à la génération suivante à cause de ce processus.

8. Cette méthode de reproduction peut améliorer la résistance immunitaire.
Lorsqu'il existe des niveaux plus élevés de diversité génétique au sein d'une espèce, la population générale reçoit un niveau plus élevé de résistance aux maladies. Il y a toujours des personnes particulières qui peuvent résister à un virus, une bactérie, un parasite et d'autres dangers pour la santé personnelle en raison des variations présentes en raison de la reproduction sexuée. Si les parents pouvaient se cloner en utilisant des méthodes asexuées, cela augmenterait le risque d'un événement indésirable qui pourrait menacer une espèce entière.

9. La reproduction sexuée est généralement une expérience enrichissante.
Bien que vous puissiez regretter cette date sur Tinder de l'autre jour, les processus de reproduction sexuelle sont conçus pour être agréables et addictifs pour encourager cette activité. Les humains ont envie d'avoir des relations sexuelles parce que le processus d'accouplement libère des niveaux élevés de dopamine dans le cerveau. C'est pourquoi il s'agit généralement d'une expérience enrichissante. Des rencontres fréquentes avec un partenaire de confiance peuvent créer un effet similaire à celui d'un antidépresseur. Il peut agir comme un analgésique grâce à des niveaux d'ocytocine plus élevés, améliorer la mémoire et vous permettre également de faire de l'exercice.

10. La reproduction sexuée continue entraîne le développement des cellules cérébrales.
Les personnes qui ont des relations sexuelles fréquentes peuvent ressentir une amélioration des processus de croissance des cellules cérébrales. Des recherches menées en 2010 à Princeton ont révélé que lorsque les animaux ou les humains sont sexuellement actifs de manière répétitive, ils connaissent une croissance cérébrale plus importante que ceux de leur espèce qui sont plus abstinents. Cet avantage se concentre sur l'hippocampe, qui est la zone de l'esprit où se produit la gestion de la mémoire. Lorsqu'il y a plus de connexions là-bas, des cellules plus grandes se forment, ce qui encourage une plus grande fréquence dans les comportements d'accouplement.

11. La reproduction sexuée peut offrir des avantages uniques pour la santé.
Les hommes humains qui ont des relations sexuelles environ 1 à 2 fois par semaine sont moins susceptibles de développer une maladie cardiaque que ceux qui n'ont de relations sexuelles qu'environ autant de fois par mois. Tout le monde connaît une baisse de la pression artérielle au fil du temps avec des activités sexuelles en cours. Il peut également y avoir des réductions des niveaux de cortisol, ce qui indique qu'il y a moins de stress et d'inflammation dans le corps à ce moment-là.

La reproduction sexuée peut également favoriser un système immunitaire plus fort, améliorer la force musculaire et réduire les risques de cancers spécifiques. Bien qu'il y ait un risque plus élevé de transmission de maladies avec cette activité, les pratiques sexuelles sans risque peuvent aider à limiter ce problème.

Liste des inconvénients de la reproduction sexuelle

1. Moins de 50% de la population est capable de gestation.
La reproduction sexuée permet à une majorité de femelles en âge de procréer de participer à la gestation avec cette méthode. Les mâles ne portent généralement pas leurs petits, bien que Mère Nature ait quelques exemples où cette option est possible. Les individus qui présentent des caractéristiques des deux sexes (ou aucun sexe) peuvent ne pas avoir la capacité de participer à cette partie du processus de reproduction. Cela signifie qu'il existe un risque important pour la survie de l'espèce si l'un ou l'autre sexe est en quantité limitée.

"La reproduction de l'humanité est une grande merveille et un grand mystère", a déclaré Martin Luther King, Jr. "Si Dieu m'avait consulté à ce sujet, je lui aurais conseillé de continuer la génération de l'espèce en la façonnant à partir d'argile."

2. Il faut que chaque sexe trouve un partenaire.
La reproduction asexuée permet à un parent d'avoir un enfant lorsque le moment est venu pour que ce processus se produise. La reproduction sexuée nécessite la recherche d'un partenaire. Si on n'en trouve pas, alors il n'est pas possible de produire une progéniture. Les humains contournent ce problème en créant des banques de dons génétiques où les parents célibataires peuvent continuer à avoir un enfant, mais cela nécessite toujours l'utilisation d'une mère porteuse ou d'un gamète donné pour créer la progéniture.

La parthénogenèse se produit assez souvent dans la nature, y compris avec des animaux complexes comme les requins et les lézards. Nous savons également qu'avec de l'aide, des cellules souches provenant de donneuses peuvent être amenées à se développer en spermatozoïdes.

3. Des influences extérieures peuvent déterminer la viabilité de la progéniture.
Parce que la reproduction asexuée se produit immédiatement avec un transfert génétique direct, il y a un risque plus faible que la grossesse ne soit pas viable. Il existe des facteurs externes qui peuvent influencer les processus de gestation avec reproduction sexuée, de sorte qu'une progéniture en bonne santé puisse encore développer des modifications indésirables de son profil génétique. Les mères qui boivent de l'alcool pendant leur grossesse, continuent de fumer ou ne consomment pas suffisamment d'acide folique peuvent faire en sorte que leurs enfants en bonne santé développent des handicaps physiques ou mentaux qui pourraient avoir un impact sur toute leur vie.

Chaque année, environ 3 000 nouveau-nés présentent des malformations congénitales du tube neural qui sont directement attribuées à un manque d'acide folique chaque année.

4. La reproduction sexuée peut transmettre des maladies à un autre individu.
Les maladies sexuellement transmissibles ont un impact profond sur la santé reproductive de toutes les espèces. Plus d'un million de nouvelles IST sont contractées chaque jour dans le monde dans la population humaine. Il y a plus de 370 millions de nouvelles infections de quatre infections courantes : la trichomonase, la syphilis, la gonorrhée et la chlamydia. Environ 500 millions de personnes ont une infection génitale à HSV, tandis que 290 millions de femmes ont une infection à HPV.

Le problème avec les IST, c'est que beaucoup d'entre elles n'ont aucun symptôme. Si une poussée se produit, les effets secondaires indésirables pourraient ne pas être reconnus comme une IST. En 2016, il y avait près d'un million de femmes infectées par la syphilis pendant leur grossesse, ce qui a entraîné environ 350 000 issues défavorables à la naissance, dont 200 000 décès de nouveau-nés ou mort-nés.

5. Cette possibilité de reproduction n'est pas garantie.
Les couples qui essaient d'avoir un enfant peuvent dire qu'ils s'amusent avec le processus en raison des avantages de la reproduction sexuée, mais cela reflète également cet inconvénient. Vous pouvez tout faire correctement, même au moment optimal pour créer une grossesse, et ne pas avoir le résultat que vous souhaitez. Les humains et les animaux peuvent parfois choisir des partenaires infertiles, ce qui limite leurs chances d'avoir une progéniture. Les gamètes peuvent ne pas fusionner non plus.

Selon les informations publiées par RESOLVE, 1 couple sur 8 aura du mal à tomber enceinte ou à mener sa grossesse à terme. Cela signifie qu'environ 12% des femmes seront confrontées à ce désavantage à un moment donné de leur vie.

6. Certains problèmes de santé peuvent interférer avec la reproduction sexuée.
Avoir une IST ou une MST peut interférer avec les processus de reproduction sexuée, mais d'autres problèmes de santé peuvent également être problématiques pour cette maladie. Les femmes qui rencontrent des problèmes d'ovulation comme le SOPK ou le POI peuvent avoir du mal à produire une progéniture, ce qui est un facteur dans plus de 30% des couples qui essaient de concevoir. Les trompes de Fallope bloquées peuvent également empêcher un ovule de rencontrer un spermatozoïde.

L'infertilité masculine est également un problème de reproduction sexuée. Ce problème est un facteur dans 8 % des couples qui souhaitent avoir un bébé. Il existe également des raisons inexpliquées d'infertilité qui affectent environ 10 % des couples.

7. Les meilleures génétiques ne sont pas toujours transmises à la progéniture.
En référence à l'exemple du groupe de population juive ashkénaze, une personne atteinte de la maladie de Gaucher qui a un partenaire intime porteur aura une progéniture avec 50/50 chances de transmettre la maladie. Si deux personnes porteuses ont des enfants, alors il y a un risque de 25% de ce problème de santé pour les garçons.

Ce segment de population présente également quatre autres maladies qui surviennent avec une plus grande régularité que dans la population générale en raison de mutations et de fréquences de porteurs élevées : la mucoviscidose, la maladie de Tay-Sachs, la dysautonomie familiale et l'amyotrophie spinale.

8. La reproduction sexuée entraîne une diminution globale de la progéniture.
La reproduction asexuée se produit avec une plus grande fréquence et une meilleure certitude, c'est pourquoi elle est si souvent considérée comme une meilleure option pour la survie des espèces d'un point de vue quantitatif. La reproduction sexuée encourage une meilleure qualité du profil génétique, mais les effectifs de population sont généralement plus faibles en raison de cette tendance. La naissance la plus courante chez l'homme est un enfant unique, même s'il y a une augmentation des multiples. Les petits animaux ont tendance à avoir des portées plus grandes, mais même eux ne peuvent pas battre les chiffres qui proviennent du processus asexué.

9. Il peut être mortel de participer à la reproduction sexuée.
Jusqu'à 5 % de la population humaine dans le monde souffre aujourd'hui d'un anévrisme cérébral, et nombre d'entre eux ne se rendent pas compte qu'ils ont ce problème de santé. Il existe huit déclencheurs qui peuvent provoquer la rupture d'un anévrisme, et les activités sexuelles en font partie. Lorsque les gens ont des relations sexuelles, il y a une augmentation de leur tension artérielle qui peut provoquer une fuite de cette zone dans le tissu cérébral environnant. Seulement 1 personne sur 4 qui rencontre ce problème survivra sans aucune incapacité permanente.

Ce trait se retrouve également chez de nombreuses espèces animales. Bien que les taux d'anévrisme ou de crise cardiaque puissent être plus faibles, ce risque est rarement un problème lorsque l'accent est mis sur la reproduction asexuée.

Conclusion sur les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuelle

La reproduction sexuée offre plusieurs avantages qui méritent d'être pris en compte, notamment d'un point de vue évolutif à long terme. Elle n'est peut-être pas aussi efficace que d'autres méthodes, mais la reproduction sexuée semble être la préférence de Mère Nature en raison de son action de filtrage génétique. La survie de toute espèce utilisant cette méthode est beaucoup plus élevée que celle des méthodes asexuées.

Il y a toujours un certain niveau de risque à considérer avec la progéniture. Les décès liés à la grossesse sont à leur taux le plus élevé dans le monde industrialisé aux États-Unis, avec environ 700 femmes en raison de complications à l'accouchement ou de problèmes de santé résultant de modifications corporelles. Une grossesse en santé commence avant la conception.

Les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée nous montrent que cette méthode de sélection naturelle peut permettre à certains individus de surpasser d'autres en raison de leur capacité à trouver des partenaires. Cela permet au matériel génétique le plus solide de devenir plus facilement le fondement de la prochaine génération, même s'il y a des cas où les rapports sexuels ne conduisent à la création d'aucune progéniture.

Biographie de l'auteur
Keith Miller a plus de 25 ans d'expérience en tant que PDG et entrepreneur en série. En tant qu'entrepreneur, il a fondé plusieurs entreprises de plusieurs millions de dollars. En tant qu'écrivain, le travail de Keith a été mentionné dans CIO Magazine, Workable, BizTech et The Charlotte Observer. Si vous avez des questions sur le contenu de cet article de blog, veuillez envoyer un message à notre équipe d'édition de contenu ici.


Comparez les avantages et les inconvénients de la reproduction sexuée et asexuée

Dans cette feuille de travail, les élèves compareront les aspects positifs et négatifs des organismes se reproduisant sexuellement ou asexuellement.

Conseils du GCSE : AQA, passerelle OCR,

Sous-thème du programme : Reproduction Héritage

Niveau de difficulté:

Aperçu de la feuille de calcul

Les organismes se livrent à deux types de reproduction &ndash asexué et sexuel, chaque méthode ayant ses points positifs et négatifs. Compte tenu de cela, certains organismes font l'un ou l'autre, voire les deux!

Les organismes qui se reproduisent sexuellement incluent les humains, tandis qu'un exemple de reproduction asexuée est le bourgeonnement des levures.

Cependant, certains organismes alterner entre les deux méthodes selon les conditions. Un exemple en est le parasite du paludisme qui reproduit d'abord sexuellement dans le moustique, mais une fois transmis à l'hôte humain, il se reproduit asexuellement.


Inconvénients de la reproduction sexuée

Cependant, la reproduction sexuée n'est pas la méthode générative parfaite si elle est examinée en détail, elle présente de nombreux inconvénients qui sont considérables. Comme mentionné par Graham (1982), l'un des points forts de la reproduction sexuée est que le coût de la reproduction de la progéniture par les agences de reproduction sexuée est environ le double du coût de la reproduction asexuée. C'est-à-dire que pendant que la lignée de descendance sexuelle termine un rythme de division, la lignée de descendance non sexuelle pourrait compléter plusieurs rythmes de division. C'est parce que le myosis prend bien plus de temps que deux divisions mitotiques. Les procédures de syngamyi et de caryogamie (unification du caryon gamétique) nécessitent en outre une période plus longue. Comme expliqué par Crow (2005), la recombinaison chromosomique et le mélange indépendant sont les principales caractéristiques du myosis et en conséquence de ces caractéristiques, les combinaisons allélomorphes peuvent être perturbées à l'intérieur et entre les chromosomes. En d'autres termes, dans la reproduction sexuée, ils sont incapables de donner naissance à des bagues en tant que progéniture. Par conséquent, en raison de cette procédure, il est probable que les génotypes à haute adéquation seront détruits et que l'adéquation moyenne de la descendance sera réduite.

Un autre inconvénient est la dépense supplémentaire de clip et d'énergie nécessaire pour tirer ou créer des couples. En outre, pendant ce clip passé, une personne peut rencontrer des maraudeurs (Campbell & A Reece, 2008). En outre, comme l'a souligné Kondrashov (2001) aa‚¬A« coût du myosis ou 50 % du coût, montre qu'à titre d'illustration s'il y a, une population de 100 personnes non sexuelles et 100 personnes sexuelles dans le même environnement, alors que seulement 50 % de la la population sexuée peut donner naissance à des descendances, toute la population non sexuelle pourra donner naissance à des descendances. C'est ce qu'on appelle le désavantage écologique de l'homme 2:1.

Contrairement à la reproduction non sexuée, il existe un autre immense risque d'exposition à des maladies sexuellement familiales pendant la reproduction sexuée chez les êtres animés tout à fait bons. Il est clairement dit que le clip lors de l'accouplement est le clip idéal pour la transmission de parasites et d'agents pathogènes d'une personne à une autre. La maladie sexuellement familiale la plus courante chez les êtres animés aujourd'hui est la fièvre ondulante (fébrilité ondulatoire). Ceci est courant chez les êtres animés. tels que Canis familiariss, caprin, rats et animaux domestiques de la ferme. (Oriel & A Hayward, 1974).


Définition

For gametes to originate from somatic cells, a reductional division called meiosis has to occur at some point in the life cycle, which produces four daughter cells from each stem cell with the chromosomal number reduced by half (gametic number). If this did not happen, and the gametes had the same number of chromosomes as somatic or vegetative cells, the number of chromosomes would double with each fertilization.

In sexual reproduction three different processes take place:

  1. Gametogenesis: Gamete formation process 4 gametes are formed from a stem cell.
  2. Fertilization: Two gametes from different individuals fuse (their cytoplasms and nuclei unite) creating a new cell called the zygote.
  3. Embryonic development: Processes by which a zygote transforms into an adult.

Analyse the Advantages and Disadvantages of Sexual and Asexual Reproduction

In this worksheet, students will analyse the positives and negatives of organisms procreating sexually or asexually.

GCSE Boards: AQA, OCR Gateway,

Curriculum subtopic: Reproduction Inheritance

Difficulty level:

Worksheet Overview

Organisms engage in reproduction in order to pass on a piece of themselves as an instinctive survival response.

There are two types of reproduction &ndash asexual et sexual, with each method having its positives and negatives. Considering this, some organisms do one or the other, or even les deux!

Organisms that sexually reproduce include humans, while an example of asexual reproduction is yeast budding. However, some organisms alternate between the two methods depending on the conditions.

You may know that mosquitoes help to transmit malaria. Ces malarial parasites reproduce in two ways - at first sexually in the mosquito, but once transmitted into the human host, they reproduce asexually.

Like yeast, many champignons reproduce asexually, often using spores, but also sexually to maintain variation.

Graines de plantes are made sexually but asexual reproduction also happens, such as with strawberry plant runners or daffodil bulb division.


What are the advantages and disadvantages of sexual reproduction?

Sexual reproduction has many evolutionary advantages. These include: (1) a genetic variation in offspring that is not seen with asexual reproduction. (2) The variation allows the espèce to adapt to changes in environment, and, thus gives them a survival advantage. (3) A maladie is less likely to affect an entire species if all of the individuals sommes genetically different. These advantages not seen in species that reproduce asexually as in asexual reproduction all the offspring are genetically identical to the parent and are therefore equally vulnerable to disease and changes in environment.The disadvantages of sexual reproduction include: (1) Finding a mate uses valuable resources (such as temps et energy). (2) It is not possible for an isolated individual to reproduce sexually. As asexual reproduction can be done by an individuel the above problems are not present. Thus, asexual reproduction may allow the survival of a espèce in conditions that would result in extinction for sexually reproducing species.


The Red Queen Hypothesis

It is not in dispute that sexual reproduction provides evolutionary advantages to organisms that employ this mechanism to produce offspring. But why, even in the face of fairly stable conditions, does sexual reproduction persist when it is more difficult and costly for individual organisms? Variation is the outcome of sexual reproduction, but why are ongoing variations necessary? Possible answers to these questions are explained in the Red Queen hypothesis, first proposed by Leigh Van Valen in 1973.

All species co-evolve with other organisms for example, predators evolve with their prey and parasites evolve with their hosts. Each tiny advantage gained by favorable variation gives a species an edge over close competitors, predators, parasites, or even prey. The only method that will allow a co-evolving species to maintain its own share of the resources is to also continually improve its fitness. As one species gains an advantage, this increases selection on the other species they must also develop an advantage or they will be out-competed. Aucune espèce ne progresse trop loin parce que la variation génétique parmi la descendance de la reproduction sexuée fournit à toutes les espèces un mécanisme pour s'améliorer rapidement. Les espèces qui ne peuvent pas suivre s'éteignent. The Red Queen&rsquos catchphrase was,&rdquoIt takes all the running you can do to stay in the same place.&rdquo This is an apt description of co-evolution between competing species.